List

Les différentes conférences présentées lors de la Conférence de Paris montrent un consensus, entre les besoins des secteurs financiers, politiques et les besoins scientifiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre[1]. Selon les dernières informations disponibles, la notion d’imposer un prix sur le carbone est toujours présente dans le texte du futur accord qui unira les 196 Parties, même si elle demeure pour le moment entre crochets.

“Carbon pricing makes investments in low-carbon or carbon-free technologies
attractive and ensures that fossil fuels are used efficiently.”

- Chancelière Angela Merkel, Allemagne

 

Le secteur financier demande maintenant aux gouvernements de mettre en place un marché du carbone répondant aux caractéristiques suivantes : stable,  prédictible et bien encadré au niveau législatif; fiable (anglais, reliable), présentant une pérennité dans le temps, mais également régulé et vérifié par des organismes reconnus et économiquement significatif, dont le prix des unités correspond à la valeur réelle du carbone, notamment sur l’impact à long terme des émissions.

 

En fait, les personnalités du monde financier au fait des tendances en matière de changement climatiques savent que pour la majorité des pays industrialisés, des réglementations viendront limiter les émissions de carbone. Ainsi, plusieurs banques importantes ont déjà commencé un désinvestissement planifié ( divestment strategy ) dans les secteurs à grande empreinte de carbone, notamment l’exploitation de combustibles fossiles (charbon et génération électrique à partir de charbon) et la transformation de matières premières. La gestion du divestment est d’ailleurs un sujet récurrent à la COP21.

 

Selon l’UNEP[2], la mise en place d’un marché du carbone global donnera aux organisations financières et aux investisseurs des informations supplémentaires sur les entreprises avec lesquelles elles investissent. Le marché les obligera à identifier les composantes suivantes en lien avec l’environnement :

-       Risque : risque de non exploitation d’une ressource fossile, risque associé à une limitation des émissions pour un secteur ciblé, etc.

-       Responsabilité : responsabilité sociale et éthique de l’entreprise

-       Rapporté (reporting) : compter ses émissions et les suivre. S’aligner avec les stratégies énergétiques en place dans le lieu d’exploitation.

 

De son  côté, la CLCP[3] insiste sur le levier économique des revenus tirés de la bourse du carbone. Il est en effet crucial que l’argent soit investi de manière efficiente. Ainsi, les revenus du marché du carbone pourront créer des emplois dans des secteurs émergents, en stimulant l’innovation. De plus, beaucoup de juridictions utilisent les sommes perçues pour réduire les impôts des particuliers et ainsi alimenter l’économie. Finalement, la Coalition insiste sur le fait que 10% des revenus devraient être dirigés vers les ménages à faibles revenus pour éviter qu’ils ne soient impactés négativement par l’ajout de cette taxe supplémentaire.

 

En terminant, une tendance se dessine par la création d’une valeur sur le carbone au sein d’entreprises privées. Ce faisant, elles désirent se montrer innovatrices et se préparer à l’instauration imminente des marchés du carbone. Ainsi, Microsoft et Enbridge, de même que 150 autres entreprises, ont mis en place un marché du carbone au sein de leur corporation. Elles imposent désormais une valeur sur la pollution atmosphérique. Ce faisant, les décisions stratégiques qu’elles prennent évoluent. Ces entreprises accordent maintenant une plus grande importance aux projets verts en leur reconnaissant une plus grande valeur à long terme.

 

Pour la délégation,

Andrée-Anne De Gagné, ing.

Le Bourget, France.


[1] Tel que mis en lumière dans le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur le climat en 2014 (GIEC).

[2] United Nation Environment Program

[3] Carbon Pricing Leadership Coalition

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  Posts

January 5th, 2016

Finalement, un bon accord ?

Au long de l’année qui a séparé les COP 20 et 21, la présidence française l’a maintes fois répété, l’accord […]

January 5th, 2016

À t-on revu les ambitions de Paris à la baisse?

3 degrés. 3 degrés d’augmentation de la température globale d’ici la fin du siècle sur les niveaux préindustriels. C’est le […]

December 15th, 2015

Commentaire expert : L’agriculture écologique, une stratégie incontournable de la lutte contre les changements climatiques dangereux

Pour éviter des changements climatiques dangereux, nos sociétés doivent opérer une transition énergétique sans précédent. Le chantier requerra un investissement […]

December 12th, 2015

La tarification du carbone à la CdP 21

Depuis le début de la Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques à Paris […]

December 10th, 2015

Consensus à la COP21 ?

Les différentes conférences présentées lors de la Conférence de Paris montrent un consensus, entre les besoins des secteurs financiers, politiques […]

December 10th, 2015

L’appel à l’intégration du genre dans la lutte au changement climatique

D’après le GIEC[1], le réchauffement de la planète est indéniable et certains de ses effets déjà irrévocables, notamment l’intensification des […]

December 10th, 2015

Commentaire d’expert : Protection des forêts et bénéfices pour le climat : les défis de la quantification

La forêt contribue-t-elle aux émissions de carbone ? La forêt absorbe le CO2 de l’atmosphère par la photosynthèse et stocke […]

December 9th, 2015

Réduire les émissions par la protection de nos forêts

Quelle est la place pour la forêt dans les négociations ? Ce lundi, les ministres et délégués des États parties […]

December 8th, 2015

Un traité légalement contraignant ?

Cette première semaine de négociations à Paris se termine sur une note positive. Bien qu’il reste un certain chemin à […]

December 7th, 2015

« Loss and Damage » : un concept clé des négociations à Paris

Qu’est-ce que c’est ? Le texte qui sera adopté à Paris aura un impact crucial sur certains pays. C’est le cas […]