List

La seconde journée de la CdP-21 s’est déroulée sous le thème Farmers’ day. De nombreux événements parallèles ont  notamment fait part des partenariats visant à améliorer la résilience agricole et la productivité face aux changements climatiques. Plusieurs autres enjeux ont été abordés :

  • les projets pilotes du programme onusien REDD+[1],
  • le potentiel de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) par la lutte contre la déforestation et la dégradation des forêts;
  • les liens avec la santé.

Tout le jour, le mot « écoagriculture » a circulé tant au sein des différentes conférences que parmi les membres de la société civile. Plusieurs experts, chercheurs, décideurs et des gens du milieu ont fait état des succès et difficultés des projets REDD+ dans des écosystèmes comme l’Amazonie ou des pays comme la Chine, l’Indonésie et la Malaisie.  La journée du mardi 1er décembre complétait donc à merveille celle de lundi, qui portait sur le thème de la forêt.

Bien que la majorité des chefs d’État ait déjà quitté le site de la COP, les ministres et décideurs de haut niveau sont toujours présents font des déclarations et participent à des évènements parallèles aux côtés d’observateurs et des média. Pour sa part, dans le cadre de sa réunion journalière, la ministre de l’environnement et du changement climatique du Canada, l’Honorable Catherine McKenna, a fait le point sur l’avancement des négociations et sur la manière dont le pays avait mis de l’avant sa position. Elle a soulignait que le gouvernement Trudeau visait l’obtention d’un accord contraignant obligeant chaque émetteur à faire sa juste part dans la réduction des émissions de GES. Les représentants canadiens ont rapporté que malgré le fait que le texte des négociations soit toujours aussi long, cela n’avait pas empêché les parties et leurs délégués de clarifier la nature de leurs positions et de s’entendre sur les concepts à négocier. Ils ont insisté sur le fait que rien n’était joué,  les négociations étant encore qu’à leur début et que de nombreux enjeux restaient à être discutés.

Tout au long de la journée, les différents négociateurs ont travaillé davantage à l’avancement de l’accord. Au sein des plénières de la CdP-21 et de la Conférence des parties réunie en tant que Réunion des Parties au Protocole de Kyoto (CMP-11), la majorité des discussions a tourné autour de l’organisation des négociations et de l’adoption de l’ordre du jour.

En ce premier jour de décembre, la CdP-21 aura aussi été le théâtre de déclarations préliminaires. À cette occasion, son Président, le ministre Laurent Fabius, a pressé les négociateurs de faire preuve de créativité et de flexibilité. Certaines inquiétudes parmi les délégués ont été soulevées suite à des ajouts au texte des négociations qu’ils interprétaient comme une cause de diminution des chances d’arriver à un accord ambitieux. À l’opposé, d’autres négociateurs considéraient ces éléments supplémentaires comme un signe que les négociations allaient bon train. Rassurons-nous, tout est encore permis, il ne s’agit que du jour 1!

 

Pour la délégation,

Paul-Émile Senécal

Le Bourget, France.



[1] REDD+ : la réduction des émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts dans les pays en développement, et le rôle de la conservation, de la gestion durable des forêts et du renforcement des stocks de carbone forestiers dans les pays en développement

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  Posts

January 5th, 2016

Finalement, un bon accord ?

Au long de l’année qui a séparé les COP 20 et 21, la présidence française l’a maintes fois répété, l’accord […]

January 5th, 2016

À t-on revu les ambitions de Paris à la baisse?

3 degrés. 3 degrés d’augmentation de la température globale d’ici la fin du siècle sur les niveaux préindustriels. C’est le […]

December 15th, 2015

Commentaire expert : L’agriculture écologique, une stratégie incontournable de la lutte contre les changements climatiques dangereux

Pour éviter des changements climatiques dangereux, nos sociétés doivent opérer une transition énergétique sans précédent. Le chantier requerra un investissement […]

December 12th, 2015

La tarification du carbone à la CdP 21

Depuis le début de la Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques à Paris […]

December 10th, 2015

Consensus à la COP21 ?

Les différentes conférences présentées lors de la Conférence de Paris montrent un consensus, entre les besoins des secteurs financiers, politiques […]

December 10th, 2015

L’appel à l’intégration du genre dans la lutte au changement climatique

D’après le GIEC[1], le réchauffement de la planète est indéniable et certains de ses effets déjà irrévocables, notamment l’intensification des […]

December 10th, 2015

Commentaire d’expert : Protection des forêts et bénéfices pour le climat : les défis de la quantification

La forêt contribue-t-elle aux émissions de carbone ? La forêt absorbe le CO2 de l’atmosphère par la photosynthèse et stocke […]

December 9th, 2015

Réduire les émissions par la protection de nos forêts

Quelle est la place pour la forêt dans les négociations ? Ce lundi, les ministres et délégués des États parties […]

December 8th, 2015

Un traité légalement contraignant ?

Cette première semaine de négociations à Paris se termine sur une note positive. Bien qu’il reste un certain chemin à […]

December 7th, 2015

« Loss and Damage » : un concept clé des négociations à Paris

Qu’est-ce que c’est ? Le texte qui sera adopté à Paris aura un impact crucial sur certains pays. C’est le cas […]