List

Quelle est la place pour la forêt dans les négociations ?

Ce lundi, les ministres et délégués des États parties ont débuté les négociations à partir du texte conclu par le groupe de travail de la plateforme de Durban, communément appelé ADP. Ce texte, le « Draft Paris Outcome », contient 48 pages dont quatre sont dédiées à des notes de réflexion du groupe de contact de l’ADP pour guider les délégations sur le travail à accomplir.

Dans ce texte, il est intéressant de noter la présence de l’article 3 bis, qui fait suite à l’article 3 et le complète sur le sujet de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Celui-ci prévoit deux mécanismes pour la protection des forêts et la lutte à la déforestation :le mécanisme REDD+, établi lors de la CdP 16 de 2010 à Cancun ; ainsi que le « Joint Mitigation and Adaptation Mechanism » (JMA), un nouveau mécanisme visant à créer une alternative au REDD+. Bien que la définition de ce dernier outil semble claire et acceptée par les négociateurs, il n’est pas encore certain qu’il soit inclus au texte final, contrairement au mécanisme REDD+.

Qu’est-ce que le mécanisme REDD+ ?

Le mécanisme REDD+ est un outil qui récompense financièrement, selon les résultats, les pays en voie de développement qui élaborent des projets, politiques et stratégies menant à des réductions d’émissions de carbone par la diminution de la déforestation ou par l’afforestation (soit la plantation de nouveaux arbres). À ces sommes, provenant principalement des fonds publics dans un fonds REDD+ global, sont également ajoutés nombre de crédits carbone au sein du marché volontaire.

Quelles leçons adopter des projets REDD+ pour la COP 21 ?

Le principal territoire sujet à des projets REDD+ est le Brésil et plus précisément en Amazonie où la déforestation y a été réduite de 70% depuis 10 ans. Ce pays a adopté une Commission nationale REDD+ et sa Stratégie nationale REDD+ sera bientôt approuvée, ce qui en fera ainsi le premier pays à être prêt à recevoir des paiements basés sur ses résultats. Cependant, de nombreuses étapes restent à franchir. La multiplication des initiatives privées, fondées sur les standards volontaires, a attiré une certaine attention sur la scène internationale sur la nécessité de développer des paramètres et des systèmes opérationnels satisfaisant à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). En effet, celle-ci prescrit que la surveillance soit faite de façon mesurable, rapportable et vérifiable (communément appelé MRV).

Sept éléments sont essentiels aux politiques brésiliennes afin d’assurer des garanties socio-environnementales, selon le cadre offert par les accords de Cancun de 2010, l’initiative non-gouvernementale REDD SES (REDD Social & Environmental Standards)  et le document gouvernemental « Brazilian Safeguards ». Les principales garanties concernent le droit à la terre et ses ressources, la distribution équitable des bénéfices issus des paiements, ainsi que la sécurité et l’amélioration de la qualité de vie des peuples indigènes et des communautés locales. Des huit États amazoniens du Brésil, seuls deux d’entre eux ont effectivement mis en œuvre ces garanties.

Près de 20% des émissions proviennent du changement d’utilisation des terres sylvestres ainsi que de l’industrie forestière. Bien que le texte de négociation tienne compte de l’importance des forêts dans les objectifs de réduction des émissions, la place des garanties socio-environnementales reste en marge des négociations. Il s’agit également du message que portait le Réseau Action Climat en cette matinée du 7 décembre, dans son bulletin quotidien ECO. Sur le site de la CdP-21, de nombreux événements parallèles mettent de l’avant le thème de la forêt, offrant un message encourageant sur la conscience internationale sur l’importance des arbres dans la réduction des gaz à effet de serre. La semaine est encore jeune et nous avons hâte de voir comment les négociateurs intégreront la pression des groupes non-gouvernementaux sur la question.

 

Pour la délégation,

Paul-Émile Senécal

Le Bourget, France.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  Posts

January 5th, 2016

Finalement, un bon accord ?

Au long de l’année qui a séparé les COP 20 et 21, la présidence française l’a maintes fois répété, l’accord […]

January 5th, 2016

À t-on revu les ambitions de Paris à la baisse?

3 degrés. 3 degrés d’augmentation de la température globale d’ici la fin du siècle sur les niveaux préindustriels. C’est le […]

December 15th, 2015

Commentaire expert : L’agriculture écologique, une stratégie incontournable de la lutte contre les changements climatiques dangereux

Pour éviter des changements climatiques dangereux, nos sociétés doivent opérer une transition énergétique sans précédent. Le chantier requerra un investissement […]

December 12th, 2015

La tarification du carbone à la CdP 21

Depuis le début de la Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques à Paris […]

December 10th, 2015

Consensus à la COP21 ?

Les différentes conférences présentées lors de la Conférence de Paris montrent un consensus, entre les besoins des secteurs financiers, politiques […]

December 10th, 2015

L’appel à l’intégration du genre dans la lutte au changement climatique

D’après le GIEC[1], le réchauffement de la planète est indéniable et certains de ses effets déjà irrévocables, notamment l’intensification des […]

December 10th, 2015

Commentaire d’expert : Protection des forêts et bénéfices pour le climat : les défis de la quantification

La forêt contribue-t-elle aux émissions de carbone ? La forêt absorbe le CO2 de l’atmosphère par la photosynthèse et stocke […]

December 9th, 2015

Réduire les émissions par la protection de nos forêts

Quelle est la place pour la forêt dans les négociations ? Ce lundi, les ministres et délégués des États parties […]

December 8th, 2015

Un traité légalement contraignant ?

Cette première semaine de négociations à Paris se termine sur une note positive. Bien qu’il reste un certain chemin à […]

December 7th, 2015

« Loss and Damage » : un concept clé des négociations à Paris

Qu’est-ce que c’est ? Le texte qui sera adopté à Paris aura un impact crucial sur certains pays. C’est le cas […]